Histoire

Histoire du refuge

La fin du XIXème siècle marque les débuts du ski de randonnée dans les Pyrénées.

Le Comte Henri Russel, l'abbé Gaurier et bien d'autres ouvriront les premières tracent hivernales vers le Mont Perdu depuis les versants français.

Ce sont les difficultés météorologiques de ces premières expéditions qui conduiront à la création de "refuges" au niveau de la Brèche de Roland.

 

1883 : « Les débuts »

Le Comte Henri Russel fait creuser plusieurs grottes au niveau de la Brèche de Roland.

La première grotte de 9m3 sera créée face Nord (côté Français). Cependant, son exposition aux intempéries rendra inutilisable ce refuge (toujours humide).

 

1906 : « Les aménagements continus »

L’abbé Gaurier aménage une grotte naturelle au Pic Bazillac (versant Sud de la Brèche de Roland), mais le confort reste très relatif. Cette grotte marquée d'un soleil à son entrée existe toujours.
 

1942 : « La naissance du projet »

L’idée de construction d’un refuge est lancée par Robert Ollivier.

 

1951 : « Le projet prend forme »

Le Comité Pyrénéen de la Fédération Française de Montagne (F.F.M.) demande officiellement la création du refuge de la Brèche de Roland. L’étude du projet sera confiée au Club Alpin français (C.A.F.) des Hautes-Pyrénées.

Les plans sont alors dessinés par l’architecte Tarbais J. Martin.

 

1955 : « L’année de la concrétisation »

Le financement est enfin assuré. Le refuge sera financé par : la Direction Générale de la Jeunesse et des Sports, le Conseil Général des Hautes Pyrénées, la Commission Syndicale de la Vallée de Barèges et le Club Alpin Français.

Le 16 juillet 1955, le site de construction est retenu.

Le 1er Août 1955, les travaux commencent pour une durée de deux mois avant que la neige fasse son apparition.

La construction est en moellons et pierre de taille extraits sur place avec un toit en béton armé recouvert de feuilles de cuivre.

Les travaux ne reprirent que le 1er Août 1956.

 

1956 : « Ouverture du refuge »

Le refuge fut terminé avant l’hiver 1956/1957. Il fut inauguré le 21 Octobre 1956 par Maurice Herzog le président du Club Alpin Français. Le refuge devint « le plus moderne des Pyrénées » pour cette époque.

 

1970 : « Le refuge s’agrandit »

Cette année là, les bat-flancs furent modifiés pour accueillir des couchettes supplémentaires.

 

2009 : « Signature du bail »

Signature du bail emphytéotique de 60ans entre la FFCAM et la Commission Syndicale de la Vallée de Barèges.